Salle de sport polyvalente à Tourinnes-Saint-Lambert


La buvette construite en son temps par les habitants face au terrain de football du chemin des Cortils à Tourinnes-St Lambert dans le Brabant Wallon, a fait place depuis peu à une nouvelle salle de sport polyvalente.

Salle de sport polyvalente à Tourinnes-Saint-Lambert

Salle de sport polyvalente à Tourinnes-Saint-Lambert

La buvette construite en son temps par les habitants face au terrain de football du chemin des Cortils à Tourinnes-St Lambert dans le Brabant Wallon, a fait place depuis peu à une nouvelle salle de sport polyvalente.

Il s’agit d’un bâtiment basse énergie de 25m de largeur sur 10m de profondeur et offrant une surface totale utile de 500m2, partagée de manière égale sur deux niveaux, avec une grande face vitrée donnant sur le terrain de football.

Il a été conçu par l’architecte Grégoire Willaume, dont le bureau d’architecture existe depuis 25 ans maintenant, et qui compte des réalisations souvent primées lors de concours. Architecte réputé, Urbaniste, mais aussi Designer, Grégoire Willaume enseigne également depuis 20 ans à l’institut supérieur d’architecture de St Luc à Bruxelles, et organise des séminaires professionnels sur le développement durable où sont abordés des thèmatiques aussi diverses que la matière, l’énergie, l’eau ou encore l’espace urbain.

L’idée était de ne pas reproduire simplement ce qui existait, mais de réaliser un bâtiment à la taille de ce village de 1500 habitants avec des fonctions élargies, intégrant une surface modulable au rez-de-chaussée, grâce à des parois coulissantes, pour la pratique du sport d’intérieur comme le ping-pong, la tenue de réunions, d’activités associatives ou encore de fêtes de famille, selon la demande du moment. Les 250m2 du sous-sol étant, quant à eux, réservés aux douches et vestiaires liés à l’activité sportive.

Grégoire Willaume: "Si le Bureau a toujours marqué de l’intérêt pour la notion de développement durable, c’est, en fait, Walter Kunnen, pionnier en géobiologie et créateur d’Archibo Biologica à Anvers, qui m’a formé à la géobiologie il y a 20 ans et qui m’a ouvert les yeux sur l’importance des matériaux à utiliser dans les bâtiments, surtout dans les habitations et plus encore dans les lieux de sommeil, car c’est là que nous sommes les plus vulnérables aux rayonnements telluriques et cosmiques."

Réalisation en detail